Le Maître de la Chanson française : Jacques Brel


Jacques Brel chansons
Jacques Brel, né en 1929, est l'un des chanteurs les plus célèbres de sa génération. Auteur-compositeur et interprète, il a été une icône de la musique qui a réinterprété la Chanson d'une manière emphatique et émouvante afin qu'elle soit reconnaissable pour son public. Cet article se penche sur la vie et l'œuvre de cette icône belge, ainsi que sur l'héritage qu'il avait laissé derrière lui.

A la découverte de Jacques Brel

Beaucoup de gens de par le monde supposent que Jacques Brel, le maître de la Chanson, était français. Il était bien sûr belge ; en fait, Jacques Brel était probablement plus belge que n'importe qui d'autre dans ce petit pays. Né à Schaerbeek, à Bruxelles, il se considérait comme un Belge francophone d'origine flamande. Il chantait surtout en français, mais son premier succès fut en Flandre. Le reste de la Belgique suivit bientôt, de même que la France et le reste du monde.

"Quand on n'a que l'amour", une douce chanson d'amour, a été sa première percée et, par conséquent, son travail est devenu plus triste et plus sombre. Trois thèmes reviennent toujours dans les textes et les chansons de brel : une critique de la morale bourgeoise qu'il a connue dès son enfance "Les Flamandes", l'amour souvent plus douloureux que joyeux comme dans "Ne me quitte pas" et "La mort", rendant son œuvre très littéraire et théâtrale. Brel n'a jamais chanté une chanson qu'il n'a pas écrite lui-même. Il n'a jamais fait d'exception, pas même pour ses amis qui lui ont écrit des brel jacques chansons.
C'était au temps de l'an 1969, brel enregistre les contes pour enfants L'Histoire de Babar et Pierre et le Loup. Lorsqu'il arriva à l'église où se déroulait l'enregistrement, tout le monde fut surpris de voir qu'il connaissait les textes par cœur. Leur admiration grandit encore lorsqu'ils furent témoins de la facilité avec laquelle il récitait ses vers. Chaque pause et inflexion semblait accompagner parfaitement la musique.

La ténacité rapporte

Brel a juré, très jeune, qu'il ne travaillerait jamais dans l'usine de carton de son père. Il détestait l'insignifiance du travail de bureau et la simplicité intellectuelle des gens avec qui il devait travailler. Cependant, en 1947, il a dû quitter l'école en raison de mauvaises notes et a été forcé de se joindre à l'entreprise familiale.

A son arrivée à Paris dans l'espoir de devenir un chanteur célèbre, Brel est rejeté à plusieurs reprises par la critique et le public. Ses premiers CDs ne se sont pas bien vendus. En 1954, il se produit en échauffement à l'Olympia, mais le spectacle n'est pas bien accueilli. Ce n'est qu'en 1957 qu'il trouve l'or avec le jacque brel chanson "Quand on a que l'amour". Le succès a été instantané, avec 10 000 exemplaires vendus.

Avec cette chanson, la carrière de Brel a décollé et n'a plus jamais atterri. Ses chansons, son style de spectacle Belgique font encore aujourd'hui partie intégrante de la culture belge. Par exemple, certaines chansons de Stromae semblent ramener un fantôme de Brel.


Voir aussi @ Vêtements de sports

une autre façon de découvrir Jacques Brel

© 123 freetzy.com
Une création de    BARBARA Avec le soutien de: Articles invités sponsorisés    Le bon plan

Free Web Hosting